Bonnes pratiques, Référentiels, Recommandations
Nouvelles recommandations sur les conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire


Ce document a été élaboré par le groupe FRANCOGYN (Groupe français de recherche en chirurgie oncologique et gynécologique), en partenariat avec la SFOG (Société française d’oncologie gynécologique) et ARCAGY-GINECO sous l’égide
du CNGOF (Collège national des gynécologues et obstétriciens français), qui en détient les droits. Ce document a reçu le label de l’Institut national du cancer

Contexte 

Malgré l’établissement de ces critères de qualité structuraux, de critères de processus et de critères de résultats, la situation n’a pas évolué en France. Le but de ces recommandations pour la pratique clinique (RPC) est de permettre une prise en soins optimale des patientes ayant un cancer épithélial de l’ovaire, de la trompe ou du péritoine primitif. L’objectif ultime est l’amélioration de la survie et de la qualité de vie des patientes.

Il est rappelé que tout cas de cancer épithélial de l’ovaire, de la trompe et du péritoine primitif doit bénéficier d’une discussion préalable en Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP). Doivent également être discutés en RCP toute évolution majeure de traitement et tout traitement d’une rechute.

> THESAURUS - Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire 

> SYNTHESE - Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire



Dernière mise à jour le 19 décembre 2019