Prévention, Dépistage et Risques aggravés
Cancer du col de l’utérus : un nouvel outil d’aide à la pratique pour les professionnels de santé

 

 

Source : Institut National du Cancer

Parce que les professionnels de santé jouent un rôle fondamental pour informer et sensibiliser les femmes sur l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’Institut National du Cancer a développé un dispositif interactif pour les accompagner au mieux dans leur pratique.

Le programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus est mis en œuvre depuis 2018. Sauf cas particuliers, il concerne toutes les femmes de 25 à 65 ans. Sa mise en œuvre répond à plusieurs objectifs :

  • réduire le nombre de nouveaux cas de cancer détectés chaque année et le nombre de décès,
  • atteindre 80% des femmes concernées,
  • réduire les inégalités d’accès au dépistage.

Démarche complémentaire à la vaccination contre les HPV, le dépistage régulier permet en effet de détecter et de traiter les lésions précancéreuses avant qu’elles n’évoluent. Et pourtant malgré l’efficacité du dépistage, le cancer du col de l’utérus est l’un des seuls dont le pronostic se dégrade, avec 3 000 nouveaux cas détectés au stade invasif et 1 100 décès par an.

Pour favoriser la participation des femmes, les professionnels de santé en charge du suivi gynécologique occupent un rôle clé : gynécologues, médecins généralistes et sages-femmes sont invités à expliquer à leurs patientes les enjeux de ce dépistage.

Pour les accompagner dans leur pratique, l’Institut a développé un nouvel outil interactif permettant de visualiser les étapes de leur intervention lors de ce dépistage. Cet espace digital offre un accès direct aux référentiels et documents d’information pour le grand public. Les professionnels de santé y retrouveront également des chiffres clés sur ce cancer, les profils des femmes concernées et de celles pour lesquelles une autre modalité est recommandée, les tests possibles, etc.

Ce dispositif vient compléter les outils mis à disposition sur le site internet de l’Institut.

Dernière mise à jour le 11 février 2020